Propres comme des toilettes high-tech

Par dans Futuriste, Lolilol

C’est du propre ! Promis, vous n’aurez besoin de nettoyer ces toilettes qu’une fois par an, voire moins.

La technologie « intelligente » Neorest Actilight évite d’avoir à récurer trop souvent ses WC. Ceux-ci se lavent eux-mêmes à chaque chasse d’eau. Comment ? Un porte-parole de la marque japonaise Toto, qui a mis au point le produit, explique qu’il s’agit d’une combinaison de désinfectant et d’une couche protectrice – à base de zirconium et de dioxyde de titane – qui recouvre l’intérieur de la cuvette. « Lors de l’évacuation, de l’eau électrolysée est pulvérisée à l’intérieur de la cuvette », expliquait Lenora Campos, une représentante de la marque au grand salon high-tech CES de Las Vegas. Bref, les toilettes sont en quelque sorte nettoyées à l’eau de Javel à chaque fois qu’on tire la chasse.

Toto Neorest Actilight Technology

Mais ce n’est pas tout. Toto complète cela par un lavage à la lumière ultraviolette pour s’assurer que la zone est totalement débarrassée de germes en s’appuyant sur… des ions d’oxygène tout simplement. Deux avantages : l’intérieur de la cuvette devient extrêmement hydrophile de manière à ce que rien n’accroche et, parallèlement, cela fait fuir bactéries et virus. Il n’est plus alors nécessaire de nettoyer ses toilettes, si ce n’est éventuellement une fois par an. Histoire de dire, quoi.

En outre, à la mode japonaise, une petite baguette émerge du bord arrière des toilettes afin de délivrer de l’eau chaude et de l’air pour le royal postérieur qui s’est posé sur la lunette. Royal car le prix est à la hauteur de la performance : comptez 9800 dollars (près de 9000 euros) pour installer cette petite merveille de technologie chez vous. Les Neorest dotés de la technologie Actilight ne sont pas encore commercialisés – il ne s’agit encore que d’un prototype – mais la marque japonaise a bon espoir de lancer son nouveau petit bijou de toilettes dans le courant de l’année 2016. D’ici là, vous pouvez brosser.

Et comme rien ne vaut une belle démonstration en vidéo :